Jeanne va conjuguer Art et Aide en Amérique Latine


Jeanne va conjuguer Art et Aide en Amérique Latine

 Ce vendredi, la jeune guingampaise s'envole à la découverte de l'Amérique latine. Au programme : découverte de l'art en Colombie et bénévolat au Pérou.
Portrait

Jeanne Barreau-Férard, jeune guingampaise âgée d'une vingtaine d'années, s'envole ce vendredi pour un long séjour en Amérique du Sud. Cela fait un an que la jeune fille prépare ce voyage. Avant, elle a veillé à terminer ses études dans la communication digitale « pour partir l'esprit tranquille ».
Son périple débutera par un road trip en Amérique du Sud ; d'abord en Colombie, guidée par des rencontres avec des professionnels et des habitants en rapport avec différentes formes d'art, puis au Pérou comme bénévole dans une école.
Ni internet ni électricité
 
Ce week-end, elle atterrira sur une petite île des Caraïbes, à Aruba, et dimanche elle décollera pour la Colombie où elle retrouvera trois de ses amis.
Jeanne a toujours eu le goût du voyage et des rencontres mais c'est la première fois qu'elle part seule et aussi loin de ses proches, ce qui a « un côté stressant et excitant à la fois ». Cette idée de partir en Amérique latine lui est venue lors d'un stage à Madrid où elle a rencontré des Sud-américains qui lui ont beaucoup parlé de leur culture. De quoi aiguiser la curiosité de la jeune fille, qui parle couramment l'espagnol.
Passionnée par l'art, elle a pris « des cours d'arts plastiques à Pabu, de la primaire jusqu'au lycée. Ce voyage va me permettre de vivre ma passion en comparant les différentes formes d'arts que je connais déjà d'ici et celles que je vais découvrir là-bas », explique la jeune guingampaise.
Au début du mois de novembre, Jeanne débarquera au Pérou pour une cinquantaine de jours. Sa mission, trouvée par l'intermédiaire de l'association Pérou amitié solidarité, consistera à aider les enseignants en cours français et à assister le personnel, dans une école située sur une île, au milieu du lac Titicaca. Elle sera pour ainsi dire coupée du reste du monde, puisqu'elle n'aura pas accès « ni à internet ni à l'électricité ».
Ensuite, Jeanne continuera à arpenter le continent sud-américain. Elle a prévu d'y rencontrer de nombreux artistes.
Par le biais de son blog, la jeune guingampaise souhaite « donner l'envie de voyager et de découvrir de nouvelles cultures aux autres ».
Pour suivre son aventure : http://artpenter.fr
 
Guingamp

GIP
18 septembre 2018
GRETA référent : CAFOC Toulouse